Boko Haram: l’armée camerounaise a tué 143 assaillants à Kolofata extrême nord

Boko Haram: l’armée camerounaise a tué 143 assaillants à Kolofata extrême nord

L’armée camerounaise lutte contre le groupe terroriste nigérian Boko Haram a entrepris une attaque surprise dans l’un des camps de terroristes dans Kolofata dans la division  mayo sava, tuant plus de 143 assaillants, un des plus lourds depuis Boko Haram ont lancé leurs activités dans l’extrême nord de le pays.

La bataille de cinq heures qui ont suivi le 12 Janvier 2015 a également vu une bonne partie de précieux équipement militaire de l’ennemi aurait détruit, tandis que certains ont été saisis.

Ci-dessous est un communiqué de presse de la ministre de la Communication affirmant l’attaque stratégique et brillante lancée par l’armée sur la secte Nigériane Boko Haram.

“Le ministre de la Communication informe le publique nationale et internationale que, au début le lundi 12 Janvier, 2015 au autour de 06h30, la localité de Kolofata dans le Mayo-Sava Division, l’Extrême-Nord du Cameroun Région, a fait l’objet d’un attaque du groupe terroriste Boko Haram dans le pays voisin, le Nigeria.

La cible de ces assassins était certainement le camp militaire de Kolofata tenue par l’armée camerounaise.

Profitant d’une condition atmosphérique particulièrement trouble connu au cours de cette période de l’année, les assaillants, qui étaient des centaines d’entre eux, ont fait jusqu’à la frontière et ont essayé de surprendre nos forces de défense.

Mais immédiatement après qu’ils ont été alertés, nos forces de défense préparés la réponse, et de violents combats ont commencé, durant plus de cinq heures près du camp militaire et sur d’autres points stratégiques de la localité.

Reprendre l’initiative des combats, nos forces de défense ont réussi à neutraliser les attaquants sur la première ligne de front, par un bombardement systématique de leurs positions résultant dans le retrait des assaillants vers la frontière avec le Nigeria.

Articles Similaires

À la fin des combats, le solde était clair sur le côté des terroristes qui durent 143 vies et équipements de guerre importante composées de fusils d’assaut de divers marque, des armes et des balles de tous calibres lourds ainsi que Motorola bornes de transmission VHF ont été saisis .

Ce est la perte la plus grave subi par la secte Boko Haram pénale car il a décidé de cibler notre pays dans le cadre de leurs attaques barbares contre notre territoire, la population et les biens.

Du côté camerounais, nous avons perdu une vie, le caporal-chef BELLA ONANA, ainsi que quatre blessés.

C’est l’occasion de rendre, une fois de plus, au nom du gouvernement, un vibrant hommage à nos forces de défense; qui honorer la nation tout entière et son chef, le Président de la République, Son Excellence Paul Biya, Chef de l’Etat et commandant en chef de l’armée, dans leur lutte contre l’organisation terroriste Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord en particulier, et généralement, pour la sécurité et la préservation de l’intégrité territoriale de notre pays.

Les peuple camerounais tout entier soutiennent inconditionnellement nos forces de défense qui, sur le front de la guerre, risquent malheureusement leur vie pour protéger la nôtre.

Au nom du gouvernement, le ministre de la Communication invite les populations camerounaises de rester vigilants et de signaler systématiquement aux autorités administratives et à nos forces de défense et de sécurité, tous les comportements apparemment soupçonnent dans leur environnement respectif.

Version English (Anglais)

Categories: Cameroun Extra +
Tags: Cameroun
Articles Similaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *