Cameroun Info net news live

Des activistes détruisent des symboles du colonialisme français Cameroun

Pour ces Camerounais pour qui « nos gouvernants n’ont pas encore la juste mesure de la présence de ces instruments de pérennisation de l’impérialisme », il est temps que « le Cameroun sorte définitivement du joug colonial ».

Depuis le retour au multipartisme dans les années 1990, des « symboles de la colonisation française » sont régulièrement attaqués dans la ville de Douala, et dont le précurseur Mboua Massock, candidat à la députation à Douala pour le compte du parti nationaliste, l’Union des populations du Cameroun (UPC), a longtemps fait l’objet des poursuites judiciaires pour les mêmes actes.

Give a Comment