ONU Cameroun recrute Chef de la Section des politiques de diversification économique et des réformes, P5

ONU Cameroun recrute Chef de la Section des politiques de diversification économique et des réformes, P5.

vacance de poste ONU Cameroun recrute
Intitulé publication: Chef de la Section des politiques de diversification économique et des réformes, P5
Intitulé code d’emploi: Spécialiste des affaires économiques hors classe
Département / Bureau: Commission économique pour l’Afrique
Lieu d’affectation: YAOUNDE
Période de candidature: 26 février 2020 – 10 avril 2020
No de l’appel á candidature: 20-Economic Affairs-ECA-132225-R-Yaounde (G).

ONU Cameroun recrute Chef de la Section des politiques de diversification économique et des réformes, P5.

Cadre organisationnel

La mission de la CEA est de proposer des idées et des actions propices à l’avènement d’une Afrique autonome et transformée ; dans le cadre du Programme 2030 et de l’Agenda 2063. La mission sera guidée par les cinq nouvelles orientations stratégiques de la CEA, qui sont : kamerpower.com

consolider la place que la CEA occupe en tant qu’institution du savoir de premier plan qui s’appuie sur sa position privilégiée et ses prérogatives incomparables pour apporter des solutions mondiales aux problèmes du continent et mettre les solutions locales à la disposition du continent ; développer des options de politiques macroéconomi-ques et structurelles visant l’accélération de la diversification économique et de la création d’emplois ; concevoir et mettre en œuvre des modèles de financement novateurs permettant de financer les infrastructures, les ressources humaines, les ressources matérielles et les biens sociaux pour assurer la transformation de l’Afrique ; apporter des solutions aux défis régionaux et transfrontaliers, mettant l’accent sur la paix, la sécurité et l’inclusion sociale qui sont au cœur du développement¿; défendre la position de l’Afrique dans le monde en développant des réponses régionales en contribution aux questions mondiales de gouvernance.

Responsabilités

Dans la limite des pouvoirs qui lui sont délégués, et sous la supervision générale du Directeur du Bureau sous-régional en Afrique centrale, le titulaire s’acquitte de tâches qui relèvent principalement d’un des trois domaines ci-après, mais est également susceptible d’assumer des responsabilités relatives à l’appui aux programmes.

Analyse économique et sectorielle

  • Diriger la formulation, l’organisation et la gestion des programmes d’analyse économique prescrits et l’élaboration de stratégies, de politiques et d’actions éventuelles en matière économique aux fins de leur adoption par la communauté internationale, ou y participer.
  • Diriger les activités visant à recenser les questions de développement, nouvelles ou émergentes, ou y participer, pouvant intéresser la communauté internationale, notamment celles qui revêtent un caractère national ou sous-régional, et concevoir et élaborer les programmes correspondants.
  • Définir et superviser le programme de travail de la Section, diriger et assurer sa mise en œuvre efficace dans les délais.
  • Superviser l’élaboration des cadres et des modèles macroéconomiques ainsi que des outils de prévision.
  • Suivre les progrès macroéconomiques et sociaux dans la sous-région.
  • Faire la liaison et collaborer avec d’autres organismes des Nations Unies et des partenaires externes, participer à la mobilisation des ressources et nouer les partenariats nécessaires pour faciliter l’exécution du programme de travail.
  • Superviser une équipe d’économistes affectée à cette tâche.
  • Faire établir des études et des analyses économiques qui ne peuvent être effectuées au sein de la CEA.
  • Concevoir, planifier et diriger des réunions d’experts, des séminaires et des rencontres analogues de nature à contribuer aux produits de la Section.
  • Finaliser des rapports sur le développement pour publication par la CEA.
  • Rédiger des discours à l’intention des responsables et faire des exposés sur les questions économiques à l’intention de spécialistes ou de non-spécialistes.

Formation

Articles Similaires

Diplôme universitaire de deuxième cycle (maîtrise ou équivalent) en économie ou dans une discipline apparentée. Un doctorat en macroéconomie ou en économie du développement est un atout. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle assorti deux années supplémentaires d’expérience pertinente peut etre accepté.

Expérience professionnelle

Au moins dix années d’expérience, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans la recherche et l’analyse économiques, la formulation de politiques et l’application des principes économiques aux programmes de développement ou dans un domaine connexe est exigée.
Une expérience de travail aux Nations Unies, dans une communauté économique régionale ou une organisation intergouvernementale est un atout.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’Organisation. Pour ce poste, la maîtrise du français (oral et écrit) est exigée. Une connaissance pratique de l’Anglais est souhaitable. La connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU est un atout.

Méthode d’évaluation

L’evaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercise d’evaluation, pouvant etre suivi d’un entretien d’appréciation des compétences.


Postuler en Ligne.


ONU Cameroun recrute Chef de la Section des politiques de diversification économique et des réformes, P5.

Categories: Emploi-cm
Articles Similaires

Voir les commentaires (1)

  • salut a vous suis a la recherche d'un emploi

    Annuler la réponse.

    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *