Paul Biya réagit au mouvement d’humeur des militaires camerounais mécontents

Paul Biya réagit au mouvement d’humeur des militaires camerounais mécontents

Paul Biya, le chef de l’Etat camerounais est hors du pays depuis le 16 août 2015. En son absence, le Cameroun a vécu deux tristes événements: le double attentat suicide survenu le 3 septembre 2015 dans la localité de Kerawa, région de l’Extrême-Nord qui a fait une quarantaine de morts et le mouvement d’humeur mercredi 9 septembre 2015 des militaires camerounais revenus sans primes d’une mission de maintien de la paix en République centrafricaine.

Mis au parfum de ces tristes événements, Paul Biya a à chaque fois réagi par personnes interposées. Pour le cas des militaires qui ont manifesté ce mercredi pour exiger le paiement de leurs arriérés des primes qui s’élèvent à environ six milliards de FCFA, Paul Biya a ordonné à son ministre de la défense, d’entrer en pourparlers avec les soldats mécontents et de prendre des dispositions urgentes pour les désintéresser. C’est ce qu’a déclaré ce mercredi en début de soirée lors d’un point de presse, Issa Tchiroma, le ministre de la communication et porte parole du Gouvernement.

«Le chef de l’Etat et chef suprême des armées, a ordonné des mesures appropriées pour faire revenir la situation à la normale. A l’heure où je vous parle 16h50 (15h 50, TU), je puis vous donner l’assurance que ce mouvement d’humeur a cessé d’exister. Par la suite, et sur très haute instruction de son excellence monsieur le président de la République, le ministre délégué à la présidence chargé de la défense est allé à la rencontre des militaires concernés par la revendication, pour leur annoncer la décision prise par le chef de l’Etat de faire procéder au paiement immédiat et par anticipation sur la régularisation à venir de l’Union Africaine, des arriérés de primes réclamées à hauteur d’environ six milliards de FCFA» a déclaré Issa Tchiroma

Bien avant, le porte parole du gouvernement avait fait savoir que le paiement des primes réclamées par le militaires relevait de la responsabilité de l’Union africaine. Sur le sort réservé aux manifestants, le ministre de la communication s’est contenté de dire qu’ils sont retournés dans les rangs après avoir reçu avec satisfaction le message de Paul Biya

.

Articles Similaires

source @ cameroon-info.com

  Paul Biya réagit au mouvement d’humeur des militaires camerounais mécontents

kamerpower © 2015

Categories: Cameroun
Articles Similaires

Voir les commentaires (1)

  • Lorsque dans un pays dit pays de paix tel que les Camerounais de la vieille génération scandent toujours, l'on enregistre en quelques jours autant de mouvements, n'est-il pas temps pour le chef de ce pays de se poser la question de savoir s'il est encore soutenu et aimé par le peuple? ou l'on se dit que c'est par la force des choses que l'on est là. Nous pensons qu'il est temps pour que le Président du Cameroun comprenne que les Camerounais souffrent énormément des divisions de ce pays, des laissés pour compte, des clans qui obligent beaucoup de cerveaux à quitter le pays. Il faut éviter de faire semblant qu'il y a la paix au Cameroun. Les moments approchent où beaucoup risquent à en découdre avec cette mauvaise manière de gérer.

    Annuler la réponse.

    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *