ESSTIC Yaounde II Cameroun

Epreuve Concours ESSTIC 2008 Synthèse de documents Yaoundé II ASMAC Cameroun

RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN
Paix – Travail _ Patrie
MINESUP CAMEROUN
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Epreuve Concours ESSTIC 2008 Synthèse de documents Yaoundé II ASMAC Cameroun Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ESSTIC) de l’Université de Yaoundé II

CONCOURS D’ENTREE ESSTIC 2008
EPREUVE DE SYNTHESE DE DOSSIER

KAMERPOWER.COM
Durée: 03 heures
Coef: 04

 

A partit des documents qui suivent, vous produirez un texte structuré et cohérent, en prenant soin de lui donner un titre.


Texte 1.

Il n’est pas question ici de nier les difficultés ou les spécificités de la vie politique russe depuis la disparition de l’union soviétique, ni d’éviter une réflexion sur le poids de l’histoire. Il est justifié de remarquer que les prémices du modèle ouest-européen remontent au moyen Age, que la bourgeoisie urbaine a joué un rôle majeur dans le passage de revendications concernant les libertés médiévales à la liberté au singulier, et que la Russie.
Qui n’a pas vraiment connu le féodalisme occidental, a toujours vécu dans un régime politique aut ocratique.
Il est également exact de rappeler que la philosophie russe, depuis le XIX° siècle, dissocie l’individu, qui se pense hors d’une totalité, de la personne, qui ne se réalise que dans la symphonie avec une entité collective organique. Toutefois, ces éléments d’explication ne peuvent occulter l’importance du contexte historique dans lequel s’est posée la «question démocratique» en Russie et l’impact socio-économique du réformisme russe. (kamerpower.com)
L’«échec» de la démocratie en Russie s’explique en grande partie par le caractère traumatisant de la décennie 1990: violence sociale des réformes libérales, incapacité du pouvoir à penser une solution durable au conflit tchétchène et déliquescence des institutions étatiques, qui ont laissé entre voir une possibl e disparition de l’Etat russe lui-même

One Response

  1. Ngossaye Élisabeth janvier 11, 2019

Give a Comment