Services du premier ministre camerounais SPM nombre de ministre camerounais

Services du premier ministre camerounais SPM

Services du premier ministre camerounais SPM

Services du premier ministre camerounais SPM. Le Premier Ministre est le Chef du Gouvernement dont il dirige l’action. La Constitution le charge de l’exécution des lois. Il exerce le pouvoir réglementaire, nomme aux emplois civils sous réserve des prérogatives reconnues au Président de la République dans ces domaines (Article 12).

Le Gouvernement met en oeuvre la politique de la Nation telle que définie par le Président de la République. Il est responsable devant l’Assemblée Nationale (Art.11) l’une des deux Chambres du Parlement.

Composition

Services du premier ministre camerounais SPM nombre de ministre camerounais

Domaine agro-pastoral

  • Mettre en oeuvre une politique agricole ambitieuse en développant nos productions tradtionnelles. 
  • Mettre sur pied une nouvelle stratégie pour donner un souffle nouveau à nos industries animales, à l’élevage et à la pêche. 
  • Offrir à nos paysans de nouvelles perspectives, notamment la participation à la reconversion de la filière plantain, l’exploitation des zones marécageuses pour les produits de contre-saison.

Domaine de l’économie

  • Compléter notre charte des investissements pour la rendre attractive.
  • Concevoir une politique industrielle d’envergure.
  • Exécuter de manière rigoureuse le budget d’investissement.
  • Finaliser le programme de privatisation.
  • Participer activement aux nouvelles formes de coopération économiques nées dans le sillage de la mondialisation (NEPAD, TICAD…). Services du premier ministre camerounais SPM.
  • Promouvoir la transformation de nos matières premières.
  • Rechercher des financements pour achever les chantiers routiers engagés.
  • Rechercher des financements pour la construction du 2ème pont sur le fleuve Wouri.
  • Systématiser la collaboration entre l’Etat et le secteur privé dans la perpective d’un véritable partenanriat mutuellement bénéfique.

Domaine de l’education et de la formation.

  • Déposer le rapport d’études en vue de la création de nouvelles institutions universitaires.
  • Dynamiser la recherche et veiller à ses applications pour le développement.
  • Finaliser la réflexion tendant à la revalorisation de la condition des enseignants.
  • Finaliser le recrutement des enseignants vacataires. 
  • ntensifier les actions en cours pour assurer l’égaliter des chances et l’accès à la vie professionnelle. 
  • Relever le niveau d’éducation de la majorité de nos populations.

Domaine de la diplomatie.

  • Défendre sans faiblesse notre souveraineté nationale en pratiquant une politique de paix et de bon voisinage. 
  • Développer toute forme de coopération bilatérale et multilatérale avec nos partenaires extérieurs. 
  • Militer pour le renforcement de la coopération sous-régionale. 
  • Renforcer le camp de la paix dans le concert des nations.  
  • Soutenir l’action des organisations internationales et notamment de l’Union Africaine et des Nations Unies.

Domaine de la santé.

  • Créer de nouveaux centres de santé. 
  • Densifier les campagnes de prévention de certaines pandémies et poursuivre la réduction des coûts de soins. 
  • Lancer de nouvelles campagnes de vaccination. 
  • Mettre l’ensemble de la population en situation de faire face au risque maladie. 
  • Moderniser les hôpitaux. 
  • Recruter de nouveaux personnels de santé. 
  • Renforcer la lutte contre le SIDA, le paludisme et la tuberculose.

Domaine de la sécurité

  • Combattre le terrorisme et l’insécurité sous toutes ses formes. Services du premier ministre camerounais SPM. 
  • Défendre sans faiblesse notre intégrité territoriale. 
  • Mener à bien la modernisation de nos forces armées.

Domaine des finances

  • Faire de la bourse de Douala le premier marché monétaire sous-régional. 
  • Poursuivre le redressement des finances publiques. 
  • Recadrer les relations avec les institutions financières internationales et franchir le point d’achèvement de l’initiative PPTE. 
  • Recapitaliser la Caisse d’Epargne Postale. 
  • Veiller à l’épuration progressif de la dette intérieure. 
  • Veiller à l’utilisation effective des fonds PPTE et revoir les modalités de leur mobilisation. 
  • Veiller au paiement régulier des salaires et des pensions.

Domaine des infrastructures de base.

  • Achever la réhabilitation du pont sur le fleuve Wouri.
  • Achever les chantiers publics engagés.
  • Construire le 2ème pont sur le fleuve Wouri.
  • Faciliter l’accès du plus grand nombre possible à l’eau et à l’électricité.
  • Mettre en oeuvre des mesures à court terme pour mettre définitivement fin aux délestages.
  • Mettre en oeuvre les mesures à moyen et long terme pour développer nos infrastructures d’électricité.
  • Mettre en oeuvre un programme énergétique plus en adéquation avec nos besoins actuels à partir de notre potentiel hydroélectrique et de gaz naturel.
  • Poursuivre la construction des infrastructures de base : route, ponts…
  • Première session du Conseil National de la Route.

Domaine du sport, de la culture et de la communication

  • Créer les conditions d’un développement rapide de Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. Services du premier ministre camerounais SPM.
  • Définir une politique sportive à la hauteur de la notoriété de notre pays.
  • Développer nos industries culturelles (musique, cinéma, théâtre, danse, édition, mode).
  • Rendre l’information par la radio et la télévision accessible à la majeure partie du pays.

Domaine du tourisme

  • Imprimer une dynamique nouvelle à notre tourisme.

Domaine institutionnel

  • Accélérer la mise en oeuvre de la décentralisation. 
  • Achever la mise en place de la Chambre des Comptes en vue de la lutte contre la corruption. 
  • Créer et organiser les Services du Médiateur de la République. 
  • Mettre en place le Conseil Constitutionnel. 
  • Mettre en place le Sénat. 
  • Poursuivre l’application du Programme de bonne gouvernance. 
  • Procéder à une identification rigoureuse du corps électorale. 
  • Réformer l’administration publique afin qu’elle soit plus proche des citoyens et garante de l’intérêt général.

Domaine social

  • Améliorer le pouvoir d’achat des catégories les moins favorisées de la population. 
  • Assurer une meilleure réprésentation de la femme dans nos institutions et notre administration. 
  • Elaborer un programme triennal d’investissement national. 
  • Faire aboutir le programme de logement social. 
  • Instaurer l’allocation d’une aide des pouvoirs publics aux PME/PMI. 
  • Lutter contre le chômage, et surtout celui des femmes et des jeunes par la mise au point d’un plan national pour l’emploi des jeunes. 
  • Poursuivre l’amélioration des conditions de la femme.

Services du premier ministre camerounais SPM

Give a Comment